lundi 7 mars 2016

Le retour

Il y a plusieurs années, je n'oserai vous dire combien, j'ouvrais mon premier blog de DixDen.

Quelques cheveux gris en moins, et des rêves plein la têtes. Des rêves de nylons, de bas, de froufrous et de jolie lingerie. Je me définissais déjà comme un fétichiste, un amoureux transi des jambes des femmes et de leurs jolis pieds cambrés. 

Les choses étaient, à cette belle époque, plus amusantes qu'aujourd'hui, il existait des forums de passionné(e)s où des amoureux comme moi de bas nylons se frôlaient dans de charmants bruissements. On y croisait des gens formidables, surtout de jolies femmes en dessous magnifiques, qui, avec le concours complice de leur compagnon, offraient à nos regards émerveillés, de jolies photos de lingerie et de jambes soyeusement gainées de bas nylon.  Ce fut une période bénie entre gens de bonne compagnie.

Le temps a passé, la plus part des forums a fermé. Le coeur n'y était plus. DixDen a préférer disparaitre, sa plume s'est éteinte, perdue dans les limbes des réseaux sociaux. Je suivais de loin quelques amies voilées sur leurs pages Facebook. Tel un vieil acteur d'un temps révolu, j'étais passé à autre chose, ou peut-être était-ce  l'époque qui avait tourné la page de DixDen.

Et puis DixDen est réapparu. Doucement, il s'est penché sur mon épaule, m'a regardé écrire, tenter de sortir mon premier roman, affronter les portes closes des éditeurs et me battre sans fléchir. Il m'a observé avec intérêt m'atteler à mon second roman, y consacrer quatre ou cinq heures par jour, pendant presque un an. Ma douce compagne ainsi que ma fidèle relectrice avaient entendu parler de DixDen, m'incitant gentiment à lui prêter ma plume et pourquoi pas, à le laisser rédiger son premier roman.

Fatigué et un peu découragé, ne sachant comment boucler mon second roman, j'ai souhaité souffler,  laisser le manuscrit décanter, ce livre méritait une belle fin et pour l'instant j'étais malheureusement incapable de l'écrire. Alors je laissais DixDen pianoter sur le clavier, je n'avais rien à perdre.

Et la magie opéra, chaque jour il écrivait ses mille cinq cents mots. Deux mois passèrent, et enfin DixDen boucla son premier manuscrit. Le chameau, il écrivait bien plus vite que moi!

Il venait de terminer son premier roman, un livre pour fétichiste,  qui parle de jolies femmes, de bas, de nylon, de froufrous, et surtout un livre érotique parce qu'il faut se faire plaisir et s'amuser.

C'est ce livre que vous pourrez bientôt découvrir. En attendant je vous dévoile en avant-première le projet de couverture.

 http://www.librinova.com/shop/dix-den/les-memoires-d-un-fetichiste



7 commentaires:

  1. Vivement la suite Monsieur... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Claudia pour tes encouragements, tu es la première et ça me touche

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. jolie couv' et titre parfait !!!
    bravo !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eva, un compliment d'une professionnelle n'en a que plus de valeur

      Supprimer
  4. Ah quel bonheur !

    Un réel enthousiasme pour suivre votre retour, d'écrivain et/ou de blogueur. Le passé fût si délicieux, vos textes courts, vos choix de photo si justes, votre réelle passion pour les bas nylon. Une sensibilité que Dixden avait emporté avec lui, et que nous sommes heureux de revoir enfin !

    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gentleman W. Je prends vos encouragements avec plaisir et espère être à la hauteur. Amitiés

      Supprimer